Un flop n'est bon qu'au poker... - Blue Bees
16775
post-template-default,single,single-post,postid-16775,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-18.0.8,qode-theme-bridge,qode_advanced_footer_responsive_768,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Un flop n’est bon qu’au poker…

Construire son plan de communication seul ? Facile !

Qui, de mieux placé que vous, pour lancer votre marque ? Vous connaissez votre produit ou service, vous avez fait une étude de marché pour cibler vos clients et vous avez plein de belles idées graphiques pour créer un logo et mettre en avant votre savoir-faire…

Est-ce si sûr ? Car, si vous êtes plein de verve, d’ambition et de créativité, il est très difficile d’avoir le recul nécessaire lorsqu’on a la tête dans le guidon et que les actions à mettre en œuvre se bousculent…

Ce scénario n’est pas uniquement le lot des PME. Les géants des boissons gazeuses que sont Coca et Pepsi en ont fait les frais par le passé et figurent en l’espèce au Top 10 des flops retentissants en matière de Communication !

Commençons par Coca… Au milieu des années 80, alors que la marque se dispute historiquement le podium avec Pepsi, son ennemi de toujours, Coca met au point une nouvelle recette pour contrer les attaques virulentes de son adversaire.

En effet, du côté des études de marché, si Coca reste la marque préférée des consommateurs, le goût du Pepsi remporte les faveurs du public. La marque perd du terrain. Aussi, le 23 avril 1985, Roberto Goizueta, alors PDG de The Coca-Cola Company, annonce le lancement du New Coke, assorti du slogan « Le meilleur le devient plus encore ».

En lieu et place du succès espéré, un tollé général du public et des medias : on ne peut pas changer le Coca ! Le standard téléphonique de la marque explose suite aux appels trop nombreux des consommateurs furieux. Le cours de l’action Coca chute dangereusement. Les magasins sont dévalisés pour stocker du Coca « normal », par crainte de sa disparition. 79 jours après son lancement, le New Coke est retiré des rayons et remplacé par le Classic Coke – la formule d’origine.

Pourtant, sur le papier, la formule était parfaite : Le goût du Pepsi associé à la marque Coca devait permettre de répondre à la demande de l’ensemble des Américains et remporter le trophée du meilleur cola…

Pepsi pense avoir alors gagné la guerre… Pourtant, en 1993, le rival historique se prend à son tour les pieds dans le tapis à cause d’une erreur de com’ majeure : celle du Pepsi Crystal.

S’il n’est ni inodore, ni sans saveur, ce nouveau cola sans caféine présente une particularité – non des moindres : il est incolore. Une révolution phénoménale dans l’univers des colas ! Pepsi a simplement enlevé le colorant qui donne sa couleur caramel à la boisson. Le goût demeure quant à lui très similaire.

Pas de colorant et autant de goût, à une époque où apparaît la tendance des produits « clear » (transparents) avec les premiers sursauts d’intérêt pour la planète, la formule est envisagée comme magique ! Lancement majestueux au Super Bowl, avec le slogan « Vous n’avez jamais vu un goût comme ça ».

Hélas, les consommateurs ne partagent pas ce point de vue et se détournent très vite du produit : un cola doit avoir la couleur brune d’un cola. Un cola transparent, c’est louche… Après quelques tentatives infructueuses de relance, le Crystal Pepsi est à son tour retiré des rayons. Une boisson dont la France ne verra jamais la couleur…

Les pires boulettes de communication arrivent même aux meilleurs.

Alors, avant de vous lancer corps et âme dans votre plan de com’, assurez-vous que vous avez pensé à tout…  Consultez-nous ! Les Bees serons heureuses de vous accompagner pour construire un plan de com’ sans flop !